top of page
  • Photo du rédacteurWilliam Tollet

Levées de fonds : 95,6 millions d'euros levés par les startups françaises cette semaine

Du 14 au 20 octobre 2023, les startups françaises ont levé pas moins de 95,6 millions d’euros. Entre startups ayant levé, montants réalisés, secteurs s’étant distingués ou encore investisseurs à l’origine de ces tours de table, découvrez tout dans cet article.


Top 10 levées de fonds de la semaine

Les principales levées de fonds de la semaine

Hivebrite (RH / Management) : 35M €

La startup Hivebrite est spécialisée dans les solutions SaaS pour la création et la gestion de communautés en ligne. Elle a réalisé la plus grosse levée de fonds de la semaine avec un montant s’élevant à 35 millions d’euros en série B, portant ainsi son financement total à 54 millions d'euros depuis sa création en 2015. Historiquement axée sur le secteur de l'éducation, Hivebrite s'est depuis diversifiée, servant désormais des associations, des ONG et des entreprises, avec un portefeuille de près de 1000 clients incluant des institutions renommées et des entreprises de premier plan. La plateforme offre une gamme d'outils en marque blanche, tout en respectant la propriété des données de ses utilisateurs. Hivebrite envisage d'intégrer l'intelligence artificielle pour améliorer la gestion des communautés et souhaite renforcer sa présence aux États-Unis et en Europe.


Wheere (DeepTech) : 11M €

Wheere, une start-up basée à Montpellier spécialisée dans la géolocalisation indoor & outdoor, a levé 11 millions d'euros pour financer sa recherche et développement ainsi que l'industrialisation de sa technologie. Incubée au BIC de Montpellier, Wheere vise à révolutionner le marché de la géolocalisation, en particulier dans les espaces intérieurs où le GPS traditionnel est inefficace. Sa solution se distingue par sa capacité à offrir une précision métrique tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des bâtiments. Cette levée de fonds, menée par Blast Club, Solifaro Innovation et des business angels, permettra à la start-up de poursuivre ses ambitions de devenir une référence mondiale en matière de géolocalisation.


Poppins (MedTech) : 8M €

Poppins, une start-up née à Polytechnique, a conçu une application interactive axée sur le jeu et destinée à soutenir les enfants souffrant de troubles d'apprentissage tels que la dyslexie, affectant entre 6% et 8% de la population française. Après avoir levé 4 millions d'euros en 2021, la société a levé 8 millions d'euros supplémentaires lors d'une Série A dirigée par Eurazeo, avec la participation de Verve Ventures, Allianz France, HEC Ventures et d'autres investisseurs historiques. Cette levée de fonds vise à soutenir la phase de commercialisation de leur solution innovante.


French Bloom (FoodTech / WineTech) : 8M €

French Bloom, une start-up dans le secteur de la Food Tech, a été fondée en octobre 2021 par Maggie Frerejean-Taittinger et Constance Jablonski. Avec cette levée de 8 millions d’euros menés par French Founders et des business angels, la société va pouvoir développer son offre de vins pétillants sans alcool. Les fonds récoltés serviront à étendre sa présence sur les marchés internationaux tels que les États-Unis, l'Europe, le Japon, le Moyen-Orient.


Mon petit placement (Fintech) : 6,5M €

Fondée en 2017 par Thomas Perret et Thibault Jaillon, la Fintech Mon Petit Placement a pour mission de démocratiser l'investissement financier pour les particuliers. Après des moments économiques difficiles et des défis réglementaires, la start-up lyonnaise a levé 6,5 millions d'euros, avec une participation majeure de La France Mutualiste, une entité traditionnelle du secteur dédiée aux anciens combattants et militaires. La collaboration vise non seulement à soutenir financièrement Mon Petit Placement, mais aussi à créer des synergies, notamment en distribuant les produits d’assurance-vie de La France Mutualiste et en aidant cette dernière à digitaliser ses services et rajeunir sa clientèle.


Injectpower (DeepTech) : 6,5M €

La start-up grenobloise Injectpower, après deux décennies de recherche et développement au CEA, avance vers l'industrialisation de ses microbatteries médicales ultra miniaturisées, à haute densité énergétique, rechargeables, fiables et ultra-sûres. Ces microbatteries en lithium-ion, destinées au secteur médical, peuvent capter une donnée par heure pendant quatre mois. Injectpower a obtenu un financement total de 6,5 millions d'euros, avec la moitié provenant d'une levée de fonds, incluant une participation du groupe immobilier Idec, et l'autre moitié issue d'investissements privés, d'associations de business angels et de la Bpifrance.


Farmitoo (AgriTech) : 2,5M €

Fondée en 2018 par Mathilde Lefrançois, Grégoire Casoetto, Pierre Ducoudray et Denis Fayolle, la start-up parisienne Farmitoo a développé une plateforme d'e-commerce spécialisée dans les équipements pour les professionnels de l'agriculture. Collaborant directement avec les fabricants, Farmitoo propose une gamme de plus de 150 000 produits à des prix compétitifs, en réduisant les intermédiaires. Avec ce financement de 2,5 millions d’euros, la startup espère accélérer la rentabilité de l'entreprise tout en lui permettant d’explorer activement les opportunités de fusion-acquisition pour renforcer son empreinte dans le secteur agricole.


CarbonFarm Technology (AgriTech) : 2,5M €

Cofondée par Vassily Carantino et James Hastwell, CarbonFarm est une startup dédiée à la promotion de pratiques agricoles durables. En utilisant l'intelligence artificielle et l'imagerie satellitaire, elle certifie l'agriculture régénérative, en particulier dans le secteur rizicole, transformant ces pratiques en sources potentielles de crédits carbone. La technologie permet un suivi précis des émissions et gère l'ensemble du processus de certification des crédits carbone. Mené par Racine², Serena, makesense, TechMind, Ponderosa, AgFunder, Climate Capital, Bpifrance, la startup a réalisé un tour de table de 2,5 millions d’euros pour poursuivre son développement.


Osiris (AgriTech) : 2,15M €

La start-up nordiste Osiris, localisée à Illies, a levé 2,15 millions d'euros pour le développement de son robot d'irrigation. Sous la direction de son président, Henri Desesquelles, Osiris Agriculture se concentre sur l'assistance aux agriculteurs pour minimiser leur consommation d'eau. Leur technologie robotisée, présentée lors d'une récente émission sur BFM Business, vise à apporter des solutions innovantes pour une gestion plus efficace et durable de l'eau dans le secteur agricole.


Centiloc (Retail) : 2M €

La startup Centiloc, basée à Meyreuil et spécialisée dans l'inventaire automatique grâce à la technologie NFC (Near Field Communication), a levé 2 millions d'euros auprès de quatre investisseurs clés, dont Socomore Ventures. Cette technologie a pour but de minimiser les erreurs humaines lors des inventaires et de réduire les coûts associés. Avec quatre brevets internationaux à son actif, Centiloc compte utiliser ces fonds pour accélérer son développement technologique et étendre sa présence sur de nouveaux marchés. Le PDG, Romain PALMADE, a souligné l'importance de cette levée de fonds pour la croissance future de l'entreprise.


Top 10 levées de fonds de la semaine

Les autres opérations de levées de fonds de la semaine

La semaine a également été marquée par 10 autres opérations de levées de fonds dans divers secteurs.

2M €

IT / Web3

1,6M €

IT

1,5M €

Energie

1,4 M €

IT

1,2M €

Retail

1M €

RH / Management

1M €

Culture / Médias

0,55M €

Greentech

0,50M €

Medtech

0,50M €

IT

Le Top 3 des secteurs ayant le plus levé

Top 3 secteurs levées de fonds

Cette semaine, c’est le secteur RH / Management où le plus d’investissements ont été réalisés au niveau financier avec un montant s’élevant à 36 millions d’euros.


La deuxième place du top 3 revient au secteur de la deeptech avec pas moins de 17,5 millions d’euros levés au total par les startups Wheere et Injectpower.


Enfin le secteur de l'agritech a su se distinguer cette semaine avec trois levées de fonds réalisées par les startups Farmitoo, Carbonfarm et Osiris pour un montant total de 7,15 millions d’euros. Cela montre l’intérêt accru pour les innovations dans les solutions agricoles.





Comments


bottom of page