top of page
  • Photo du rédacteurWilliam Tollet

Levées de fonds : 74,5 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Du 6 au 12 janvier, 74,5 millions d’euros ont été levés par les startups françaises. On observe une augmentation des levées de fonds par rapport à la semaine dernière où seulement 6,2 millions d'euros avaient été levés. Découvrez en plus sur les 6 startups ayant levé et sur les secteurs s'étant démarqués.


Top 6 levées de fonds

Les 6 levées de fonds de la semaine

Scalinx (Electronics) : 34M €  

Scalinx, une société française dans le secteur des semi-conducteurs, a complété une levée de fonds significative de 34 millions d'euros, destinée à renforcer sa position dans les domaines stratégiques de la 5G, la 6G, et la conduite autonome. Cette levée, qui constitue son deuxième tour de financement, va permettre à SCALINX de développer des systèmes-sur-puce (SoC) avancés et d'élargir son portefeuille de clients. L'entreprise a attiré l'intérêt d'investisseurs importants, incluant l’État français via French Tech Souveraineté, Go Capital, et Thales, ainsi que le soutien renouvelé de ses investisseurs historiques. L'accent mis par SCALINX sur les technologies de conversion de données ultrarapides et sa stratégie d'expansion soulignent son ambition de devenir un acteur de référence dans le secteur technologique européen.


Nabla (AI) : 22M €  

Nabla, une startup française fondée par Alexandre Lebrun et Laurent Landowski, s'est récemment valorisée à 162 millions d'euros après une levée de fonds de 22 millions d'euros dirigée par Cathay Innovation. Après avoir pivoté depuis son concept original de clinique en ligne pour femmes, Nabla se concentre désormais sur le développement de son produit "Nabla Copilot". Cette innovation utilise l'IA générative pour aider les médecins à rédiger leurs comptes-rendus médicaux. La société, qui a vu le jour en 2018, a déjà séduit plus de 20 000 médecins avec son logiciel, réduisant significativement le besoin de corrections dans les comptes-rendus. Forte d'un contrat majeur avec Kaiser Permanente aux États-Unis, Nabla envisage une expansion rapide, notamment avec l'ouverture d'une équipe commerciale à New York, tout en maintenant son équipe technique à Paris. La société ambitionne de transformer son outil en un assistant polyvalent pour les tâches non médicales des médecins, envisageant même une évolution vers des suggestions interactives pendant les consultations, sous réserve d'approbation en tant que matériel médical.


Hiboo (Greentech) : 9.3M €  

Hiboo, une société spécialisée dans l'analyse et la valorisation des données émises par les engins de BTP et les véhicules de flotte, a finalisé une levée de fonds de 9,3 millions d'euros. Avec le soutien d'investisseurs tels qu'Emerald et Nabtesco, ISAI Build Venture, Future Industry Venture, Ring Capital, et Citizen Capital, Hiboo entend accélérer son développement sur trois fronts principaux. Premièrement, en améliorant la technologie de ses produits pour une meilleure interprétation des données, incluant des alertes automatiques et des rapports détaillés. Deuxièmement, l'entreprise prévoit de recruter de nouveaux collaborateurs, tant dans les domaines commercial que technique, pour soutenir sa croissance. Enfin, Hiboo envisage de renforcer sa présence à l'international, répondant ainsi aux besoins de sa clientèle mondiale. L'objectif de la société est d'accroître la productivité et l'efficacité énergétique des équipements industriels mobiles par l'exploitation des données, notamment en réduisant le fonctionnement au ralenti des engins, ce qui pourrait contribuer à l'économie de plus de 1,3 million de tonnes de CO2 d'ici 2027. 


Phocea DC (Hardware) : 5M €  

Phocea DC, dirigée par Damien Desanti, est une entreprise émergente dans le secteur des datacenters basée à Marseille. La société a réalisé une levée de fonds de 5 millions d'euros avec Réflexion Capital pour construire un datacenter au cœur de Marseille, dans le but de proposer une alternative souveraine aux offres dominantes américaines. Ce projet, situé près des câbles sous-marins dans un local industriel réhabilité du 3ème arrondissement, vise à répondre aux besoins locaux et régionaux des administrations et des entreprises. Le bâtiment, d'une surface utile de 1 700 m² et d'une puissance de 1,2 MW, est conçu pour un refroidissement efficace et un PUE ciblé de 1,2. Phocea DC prévoit également de tester des technologies innovantes comme l’immersive cooling et les générateurs hydrogène. Le datacenter, dont l'ouverture est prévue pour la fin de l'année, créera 5 emplois et visera plusieurs certifications, dont l'ISO 27001 et HDS. La stratégie de la société comprend également l'exploration de partenariats potentiels, par exemple avec Free Pro, tout en ciblant divers clients, des collectivités aux start-ups.


Ta-da (AI) : 3.2M €  

Ta-da, une startup française issue de la recherche et développement de Vivoka, s'est lancée dans le domaine innovant de la collecte et de l'annotation de données pour l'intelligence artificielle (IA) avec l'aide de la blockchain. La société a levé 3,2 millions d’euros pour déployer sa plateforme mondiale qui permet la collecte, le traitement et la vérification de données massives grâce à une communauté mondiale d'utilisateurs. Cette plateforme utilise un mécanisme de collecte de données participatif et assure la qualité des données grâce à des vérificateurs au sein de sa communauté. Ta-da prévoit d'utiliser cette levée de fonds pour étendre son impact au niveau mondial et recruter davantage pour soutenir sa croissance. Avec son partenariat avec MultiversX, Ta-da intègre également le monde de la crypto-monnaie et de la blockchain, offrant une rémunération transparente et sécurisée à sa communauté d'utilisateurs pour leurs contributions à la collecte de données. La stratégie de Ta-da vise à fournir aux entreprises des données qualifiées, vérifiées et au juste prix pour améliorer leurs modèles d'IA.


Bulles de Ruche (Foodtech) : 1M €  

Bulles de Ruche, une start-up française fondée en 2021 par Marc-Antoine Fulconis et Paul-Augustin Delattre, s'est spécialisée dans la création de boissons à base de miel. La société vient de lever un million d'euros pour développer davantage ses produits. Elle s'est fait connaître pour son hydromel moderne, une boisson pétillante, légère et naturelle, titrant à 4,5° d'alcool, et issue de la fermentation pure du miel. Cette levée de fonds va permettre à Bulles de Ruche non seulement de produire 120 000 bouteilles d’hydromel en 2024, mais aussi d'explorer le domaine de la distillation du miel, avec des projets comme un gin Old Tom bio infusé au miel de châtaignier et des eaux de vie de miel. La marque, qui a déjà une forte présence dans des points de vente prestigieux en France et envisage d'étendre ses activités en Belgique, prévoit également d'investir dans la recherche et le développement, et éventuellement d'ouvrir une distillerie dans les Hauts-de-France d'ici 2027.

Top 6 levées de fonds

Le Top 3 des secteurs ayant le plus levé

Top 3 secteurs levées de fonds

Cette semaine, c’est le secteur de l’“Electronics” qui arrive en tête des secteurs ayant le plus levé grâce au tour de table de 34 millions d’euros réalisés par la startup Scalinx.


L’“Intelligence artificielle” se place en deuxième position, grâce aux levées de fonds de 22 millions d’euros de Nabla et de 3,2 millions d’euros de Ta-da, montrant ainsi l’intérêt croissant pour ces outils technologiques. 


Le secteur de la “Greentech” se classe en troisième position grâce au financement de 9,3 millions d’euros réalisé par la startup Hiboo.



bottom of page