top of page
  • Photo du rédacteurWilliam Tollet

Levées de fonds : 493,4 millions d'euros levés par les startups françaises cette semaine

Du 9 au 15 décembre 2023, 493,4 millions d'euros ont été levés par les startups françaises. Une augmentation par rapport à la semaine précédente282,2 millions d'euros avaient été levés. Noms des startups à l’origine de ces montants, secteurs s'étends distingués ou encore investisseurs à l’origine de ces tours de table, découvrez tout dans cet article !

Top 10 levées de fonds

Les 10 levées de fonds de la semaine


Mistral AI (IT) : 385M €

Mistral AI, une start-up française spécialisée dans l'intelligence artificielle, a récemment rejoint le cercle des licornes françaises après avoir levé 385 millions d'euros, principalement auprès d'investisseurs américains et français, dont le fonds californien Andreessen Horowitz, Salesforce, Nvidia, BNP Paribas, et CMA CGM. Ce financement réussi, qui fait suite à une première levée de 105 millions d'euros en juin Fondée en avril 2023, Mistral AI s'est rapidement développée, comptant maintenant 22 employés. Elle se concentre sur la création de modèles de langage en open source, utilisant des données publiques. Cette progression remarquable place Mistral AI comme un acteur majeur dans le paysage de l'IA en France et en Europe.


Antabio (MedTech) : 25M €

Antabio SAS, une société biopharmaceutique française, vient de réaliser une levée de fonds de 25 millions d'euros dans le cadre d'un tour de table de série B. Cette levée, soutenue par des acteurs majeurs comme l’AMR Action Fund, le Fonds EIC, et des investisseurs historiques de la société, va permettre à Antabio de poursuivre le développement clinique de MEM-ANT3310, un traitement antibactérien de nouvelle génération. Cette levée de fonds représente un jalon important pour Antabio, illustrant la reconnaissance et le soutien significatifs dont bénéficie la société dans sa quête de développer des traitements efficaces contre les infections bactériennes sévères et résistantes.


Pivot (Fintech) : 20M € 

Pivot, une startup innovante dans le domaine de la gestion des achats, a réalisé une levée de fonds impressionnante de 20 millions d'euros en série A, seulement deux mois après un premier tour de financement en pré-amorçage de 5 millions d'euros. Pour ce dernier tour, Pivot a bénéficié du soutien continu de ses investisseurs historiques tels que Visionaries, Emblem, Anamcara, et le business angel Oliver Samwer. L'ambition de Pivot est de révolutionner le marché de la gestion des achats avec une solution innovante basée sur l'intelligence artificielle et des interfaces utilisateurs intuitives. Cette approche vise à remplacer les systèmes traditionnels, souvent dépassés, et à faciliter l'adoption de cet outil par tous les collaborateurs. Avec ces fonds supplémentaires, Pivot entre dans une phase d’accélération, visant à construire et commercialiser son produit.


Aria (Fintech) : 15M €

Aria, une entreprise française spécialisée dans les solutions de paiement pour les commerçants, vient de lever 15 millions d'euros pour développer davantage son offre. Aria se concentre sur la fourniture de méthodes de paiement variées et flexibles, principalement destinées aux plateformes B2B et aux entreprises de SaaS verticalisées. Cette récente levée de fonds vise à étendre et améliorer son infrastructure de paiements différés, qui est déjà utilisée par plus de 100 plateformes à travers l'Europe. Aria se connecte via API aux plateformes ou aux systèmes ERP des entreprises, facilitant le règlement anticipé des factures fournisseurs et offrant des options de remboursement différé aux clients finaux. L'objectif d'Aria avec ce financement est de proposer une expérience de paiement similaire à celle du B2C, en couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur des paiements. Cela inclut le financement, la vérification d'identité, l'analyse du risque des débiteurs, la lutte contre la fraude, l'assurance-crédit, et le recouvrement de créances. Un tableau de bord détaillé sera également mis à disposition pour offrir une vue claire du cycle de vie de chaque paiement. Cette levée de fonds marque une étape importante pour Aria dans son ambition de devenir un acteur clé du marché des solutions de paiement pour les entreprises en Europe.


SporeBio (BioTech) : 8M €

Spore.Bio, une startup française de deeptech spécialisée dans la détection rapide des bactéries dans les produits de consommation, vient de réussir une levée de fonds de 8 millions d'euros en pré-seed. Fondée en janvier 2023, Spore.Bio se positionne pour révolutionner les industries agroalimentaire, cosmétique et pharmaceutique avec sa technologie innovante. Leur solution repose sur l'intelligence artificielle et vise à réduire drastiquement le temps nécessaire pour détecter les bactéries dans les produits de plusieurs jours à seulement quelques minutes. Leur système optique combiné à l'IA permet de réaliser des tests microbiologiques directement sur les lignes de production, offrant ainsi un gain de temps considérable et réduisant les coûts et les risques de contamination croisée. Le financement récolté, soutenu par des investisseurs comme LocalGlobe, EmergingTech Ventures, NoLabel Ventures, Famille C Participations, et des business angels reconnus, va permettre à Spore.Bio de concrétiser sa vision : utiliser l'intelligence artificielle pour résoudre des problèmes concrets et améliorer la sécurité des produits de consommation.


H2Gremm (Energie) : 7M €

H2Gremm, vient de réaliser une levée de fonds importante de 7 millions d'euros pour dynamiser son développement dans le domaine de l'hydrogène vert. Spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation de microstations de production et de stockage d'hydrogène vert, H2Gremm s'affirme comme un acteur ambitieux dans le secteur des énergies renouvelables. Le financement obtenu, soutenu par le groupe Crédit Agricole via son fonds d’investissement UNEXO et la Caisse Régionale du Crédit Agricole du Finistère, ainsi que par Alain Glon Holding et Dols Finances, marque un tournant majeur pour l’entreprise. Cette injection de capital va permettre à H2Gremm d'augmenter significativement sa capacité de production, avec l’objectif d’atteindre 1 000 unités par an dans les cinq prochaines années. De plus, elle va accélérer la commercialisation des produits de l'entreprise tant en France qu'à l'international.


BCV (MedTech) : 6M €

BCV, une startupdans le domaine des technologies médicales, a levé 6 millions d'euros lors d'un tour de financement de série A. Ce financement, mené par Forepont Capital Partners, une société de capital-risque internationale basée à New-York, élève le financement total de BCV à 13 millions d'euros depuis sa création. L'entreprise, fondée en 2016 se concentre sur le développement d'une technologie de guide mécatronique en alliage à mémoire de forme. Cette innovation est destinée à améliorer l'accès et la navigation endovasculaires lors des procédures mini-invasives. Le produit phare de BCV, un guide actionnable contrôlé par une poignée intelligente et un générateur, promet de transformer radicalement les procédures mini-invasives, en améliorant la sécurité, réduisant la durée des interventions et produisant de meilleurs résultats pour les patients. Le financement permettra à BCV d'accélérer le développement de sa gamme de guides mécatroniques actifs, de la production à la commercialisation, avec un accent sur la miniaturisation et l’internalisation de la fabrication dans une usine à Reims. La levée de fonds soutiendra également l'entreprise dans ses efforts pour obtenir l’agrément de la FDA.


Tri'n'collect (GreenTech) : 5M €

Tri’n’Collect, une entreprise innovante dans la gestion des déchets de chantier, vient de franchir une étape majeure en complétant sa troisième levée de fonds, totalisant 5 millions d'euros. Cette réussite financière a été rendue possible grâce à la confiance renouvelée de ses actionnaires principaux : la Banque des Territoires, agissant pour le compte de l’État dans le cadre du programme France 2030, et Colam Impact, ainsi que l’entrée au capital de la Banque des Territoires sur fonds propres. Fondée il y a quatre ans, Tri’n’Collect a révolutionné la gestion des déchets de chantier en mettant en œuvre le tri à la source et en favorisant l’économie circulaire. L’entreprise répond ainsi à un défi environnemental critique posé par les déchets de construction, qui représentent annuellement 46 millions de tonnes. Leur approche innovante transforme ces déchets en ressources, contribuant à la réduction de l'exploitation des ressources naturelles et à la diminution de l'enfouissement des déchets. Tri’n’Collect propose des solutions pour séparer et recycler efficacement les matériaux tels que le gravât, le bois, le plâtre, le verre, le plastique et les métaux.


Susu (AssurTech) : 4,5M €

Susu, une start-up franco-africaine lancée en 2019, a récemment franchi un cap en levant 4,5 millions d'euros pour améliorer l'accès aux soins de santé en Afrique. Avec une mission de démocratiser l'accès aux soins de santé sur le continent africain, Susu propose diverses formules de couverture santé adaptées aux besoins spécifiques des populations locales, y compris des personnes âgées, des patients souffrant de maladies chroniques et des femmes enceintes. Actuellement, Susu couvre plusieurs milliers de personnes avec ses formules de santé, et dispose d'un réseau de plus de 700 établissements médicaux partenaires. L'entreprise se distingue par son approche innovante qui permet à la diaspora africaine, aux employeurs, aux organisations caritatives, et aux proches des bénéficiaires de financer les soins de santé pour les personnes basées en Afrique. La levée de fonds récente permettra à Susu de renforcer ses équipes commerciale, marketing, opérations et finance en France et en Afrique, avec l'objectif de recruter une dizaine de personnes d’ici 2024. La start-up prévoit également d'élargir sa présence en Côte d'Ivoire, au Cameroun, au Sénégal, et au-delà, tout en concentrant ses efforts sur l'Afrique francophone et l'Afrique du Nord.


Fasst (AssurTech) : 4,3M €                                                                                    

L’assurtech Fasst poursuit sa croissance rapide en se lançant dans la gestion de patrimoine, six ans après sa création. La société s'est spécialisée dans le développement de plateformes numériques pour la distribution de produits d'assurance. Récemment, Fasst a réussi une levée de fonds de 4,3 millions d'euros en série A, dirigée par ses actionnaires historiques Malakoff Humanis et Ag2r La Mondiale, ainsi que par de nouveaux investisseurs, notamment le groupe Covea, MCapital et le fonds régional Naco. Cette augmentation de capital marque une étape importante pour Fasst, lui permettant d'élargir son offre de distribution en ligne de produits d'assurance et de s'aventurer sur le marché concurrentiel de la gestion de patrimoine. L'entrée de Fasst dans le domaine de la gestion de patrimoine est un mouvement stratégique qui vise à diversifier ses activités et à répondre aux besoins changeants du marché de l'assurance.

Top 10 levées de fonds

Les autres levées de fonds de la semaine

I-Virtual

3M €

Medtech

Cyclair

2,1M €

Agritech

Inalve

2M €

Agritech

MoSo

2M €

Martech

1,9M €

Divertissement / Loisirs

Dionymer

1,5M €

Biotech

Inspeere

600K €

IT

eyeGauge

535K €

EyeGauge


Le Top 3 des secteurs ayant le plus levé

Top 3 secteurs levées de fonds

Parmi les nombreux investissements en France, trois secteurs se sont démarqués cette semaine.

En première place, on retrouve le secteur de l’IT avec l'impressionnante levé de 385 millions d’euros réalisée par la startup Mistral AI et la levée de fonds d’Inspeere de 600 000 euros.


En deuxième place, on retrouve le secteur de la medtech avec 4 levées de fonds significatives : Antabio avec 25 millions d’euros, BCV avec 6 millions d’euros, Susu avec 4,5 millions d’euros et I-Virtual avec 3 millions d’euros.


En troisième position, on retrouve le secteur de la fintech avec la levée de fonds de 20 millions d’euros réalisée par la startup Pivot et la levée de fonds de 15 millions d’Aria.


bottom of page