top of page
  • Photo du rédacteurWilliam Tollet

Levées de fonds : 282,2 millions d'euros levés par les startups françaises cette semaine

Du 2 au 8 décembre 2023, 282,2 millions d’euros ont été levés par les startups françaises. Dans cet article, découvrez le nom des startups à l’origine de ces montants, les secteurs s'étends distingués ou encore les investisseurs à l’origine de ces tours de table.


Top 10 levées de fonds

Les 10 levées de fonds de la semaine

Néolithe (GreenTech) : 60M €

Néolithe vient de lever 60 millions d'euros pour développer sa technologie révolutionnaire de transformation des déchets en granulats. Fondée en 2019, la startup a développé un procédé unique qui permet de broyer des déchets industriels banals et de les solidifier en granulats grâce à l'ajout d'un liant minéral. Cette technique, protégée par un brevet, représente une nouvelle façon de penser la gestion des déchets. La levée de fonds, impliquant des acteurs clés comme Otium Capital et Crédit Mutuel Impact, va permettre à Néolithe de passer à la vitesse supérieure. Après avoir démontré la viabilité technique et industrielle de son procédé, l'entreprise s'apprête à construire de nouvelles usines capables de traiter jusqu'à 100.000 tonnes de déchets par an. Ces installations seront un pas de géant dans la réduction de l'empreinte écologique des déchets industriels. L'entreprise prévoit d'installer la première de ces unités dans le Maine-et-Loire d'ici 2025 ou 2026, avec pour ambition de dupliquer le modèle à travers la France et l'Europe. Cette expansion contribuera significativement à la réindustrialisation écologique du continent. 


Elements (Energie) : 50M €

Elements, un producteur indépendant d'électricité décarbonée, a annoncé une levée de fonds impressionnante de 50 millions d'euros. Fondée il y a 8 ans, cette entreprise s'est rapidement imposée comme un acteur majeur dans le domaine des énergies propres. Grâce à cette levée, la startup vise à renforcer sa production d'énergie verte en France et à se développer à l'international. Avec un modèle entrepreneurial axé sur la participation des communautés locales et un engagement fort envers les énergies éoliennes, solaires et hydroélectriques, Elements se distingue par sa démarche inclusive. Cette levée de fonds permettra non seulement de soutenir la croissance de l'entreprise, mais aussi d'atteindre son objectif ambitieux de 1 GW en construction et exploitation d'ici 2030. En plus de renforcer ses opérations en France, Elements prévoit une expansion régionale significative, notamment en Italie, Finlande et Allemagne, où elle est déjà présente. Cette expansion est alignée avec sa mission de fournir une énergie propre et durable à une échelle plus large. Dans cette optique, la société envisage également de doubler ses effectifs d'ici 2030, soulignant son engagement envers la croissance et l'innovation dans le secteur de l'énergie renouvelable. 


Colonies (PropTech) : 30M €

La startup française Colonies, reconnue pour sa spécialisation dans le coliving et la colocation, franchit un nouveau cap en s'ouvrant au marché résidentiel. Cette évolution stratégique s'accompagne d'un troisième tour de table réussi, marquant une levée de fonds de 30 millions d'euros. Ce financement, crucial pour l'expansion de Colonies, vise à accélérer sa croissance non seulement en France mais aussi à travers l'Europe. Cette nouvelle levée de fonds, avec la participation de Crédit Mutuel Impact, Allianz et l'investisseur historique Eurazéo, propulse Colonies dans une phase de diversification. Elle envisage de s'étendre dans de nouvelles métropoles en France et en Europe, déjà présentes dans 13 villes françaises et plusieurs grandes villes européennes comme Bruxelles, Anvers, Berlin et Luxembourg. L'objectif est double : accélérer la rénovation énergétique des logements et étendre géographiquement son empreinte. Avec un parc locatif de 2 000 unités actuellement géré, Colonies vise à doubler ce chiffre pour atteindre la rentabilité d'ici 2025, et ensuite de le porter à 16 000 unités. L'ambition ultime de la start-up est de devenir la première marque d’habitation en Europe, tout en étant le guichet unique pour les investisseurs immobiliers.


Eligo Bioscience (Biotech) : 27,5M €

Eligo Bioscience, société innovante dans le domaine de l'édition génétique, a franchi un cap majeur avec une levée de fonds de 27,5 millions d'euros pour tester en clinique sa première thérapie génique ciblant le microbiome. Cette levée de fonds, menée par Sanofi Ventures et InnoBio2 (fonds de Bpifrance), avec la participation des investisseurs historiques Khosla Ventures et Seventure Partners, marque un tournant dans l'approche d'Eligo pour traiter des maladies chroniques telles que l'acné modérée à sévère. L'innovation principale d'Eligo repose sur l'utilisation de la technologie CRISPR pour corriger les gènes défectueux du microbiome. Le produit phare, EB005, a le potentiel de transformer le traitement de l'acné, une maladie inflammatoire affectant 3% de la population mondiale. Les fonds levés soutiendront l'achèvement des activités précliniques et le dépôt de la première IND, en vue de générer des données cliniques probantes chez les patients. Cette levée de fonds va également accélérer le développement d'autres programmes de la société dans des domaines comme l'immuno-inflammation, l'oncologie et les maladies infectieuses, en exploitant leur plateforme technologique de pointe pour cibler et modifier génétiquement le microbiome. 


Adionics (DeepTech) : 24,6M €

Adionics, une entreprise française innovante, a franchi une étape cruciale dans son développement avec une levée de fonds de 7 millions d’euros destinée à industrialiser sa technologie révolutionnaire de "Clean Lithium". Ce financement, obtenu auprès du Fonds PSIM (Programme de soutien à l’innovation majeure de Bpifrance), de Supernova Invest, de Celeste Management et de ses actionnaires historiques, va permettre à Adionics de construire une première unité industrielle au cœur du "Triangle du Lithium" sud-américain et de lancer la commercialisation de sa solution innovante sur le marché en pleine expansion de la production minière de lithium, indispensable à la mobilité électrique. Fondée en 2012, Adionics se démarque par sa technologie brevetée d'extraction sélective de sels dans l'eau par voie liquide-liquide, offrant une solution plus économique, efficace et respectueuse de l'environnement par rapport aux méthodes conventionnelles. La technologie "Flionex®", capable de régénération par simple élévation de température, promet une extraction de lithium moins gourmande en eau et en énergie, tout en réduisant significativement l'empreinte écologique. Avec cette deuxième levée de fonds, Adionics entend non seulement accélérer le développement industriel et commercial de ses solutions, mais aussi poursuivre ses activités de R&D. 


Hexa (Services) : 20M €

Hexa a franchi un cap en levant 20 millions d'euros, marquant un tournant dans son histoire déjà riche. Fondé en 2011 et spécialisé dans le lancement d’éditeurs de logiciels B2B, Hexa a dévoilé le 28 novembre 2023 son plan ambitieux de créer 30 startups par an d'ici 2030. Ce financement provient d'un groupe diversifié d'entrepreneurs, certains issus d'Hexa et d'autres de family offices, témoignant de la confiance et de l'enthousiasme autour de ce projet. En investissant en moyenne 800 000 euros par startup, Hexa entend dépasser largement son rythme actuel de quatre créations d'entreprises par an. Ces fonds permettront à Hexa d'étendre son influence bien au-delà de ses domaines traditionnels comme le B2B, la fintech et le web3, en se lançant dans des secteurs novateurs tels que la santé, l’intelligence artificielle, la proptech, l'agritech et la cybersécurité. 


Wakeo (Transport / Logistique) : 18M €

Wakeo est une startup innovante qui se positionne comme un acteur clé de la résilience de la supply chain. Ayant réussi à lever 18 millions d'euros, grâce à Statkraft Ventures et à ses investisseurs historiques tels que Promus Ventures, 360 Capital, 50 Partners et Techstars, Wakeo se prépare à étendre son influence encore plus loin. Fondée en 2016, Wakeo offre une solution SaaS permettant le suivi en temps réel des flux de transport internationaux. Cette technologie aide les entreprises à anticiper les possibles perturbations et retards, garantissant ainsi une expérience client optimisée et une gestion de la supply chain plus efficace. Wakeo se distingue par sa capacité à connecter tous les acteurs du transport, facilitant l'interopérabilité entre les différents systèmes d'information, et en s’appuyant sur des sources indépendantes enrichies par la data science et des algorithmes maison. Avec ce nouveau financement, Wakeo ambitionne non seulement de renforcer sa présence dans plus de 180 pays, mais aussi d'enrichir sa plateforme. L'objectif est d'intégrer des critères tels que la fiabilité et l'empreinte carbone dans l'évaluation des voies commerciales, permettant aux experts de la supply chain de prendre des décisions plus équilibrées, combinant coût, fiabilité et impact environnemental. 


Actility (Smart Industry) : 16M €

Actility, entreprise française pionnière dans l'Internet des Objets (IoT) et reconnue comme le leader mondial des solutions LPWAN (Low-Power Wide Area Networks), a annoncé une levée de fonds impressionnante de 16 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques. Cette opération stratégique vise à renforcer sa position dominante sur le marché mondial de l'IoT, qui connaît une phase de maturité et une forte croissance. Fondée en 2010, Actility a su anticiper la révolution technologique de l'IoT, en développant des solutions qui libèrent le potentiel de l'Intelligence Artificielle pour une gestion plus durable et efficace des ressources dans divers secteurs industriels. Avec sa technologie LoRaWAN, Actility s'est imposée comme un acteur clé dans la consolidation de l'écosystème de l'IoT. Sa plateforme ThingPark Enterprise, au cœur de l'infrastructure des réseaux radio sans licence, assure l'intégration des opérations de terrain avec les algorithmes d'IA dans le cloud, garantissant ainsi l'interopérabilité des données. L'entreprise a déjà constitué un réseau de plus de 100 distributeurs à travers le monde et continue d'innover dans des secteurs variés, allant de l'agriculture intelligente à la gestion des villes, en passant par la sécurité et la santé. Cette levée de fonds récente permettra à Actility de poursuivre son expansion internationale, d'enrichir son offre de solutions IoT et de jouer un rôle majeur dans la transition vers une économie plus durable. 


Tomorro (LegalTech / Administratif) : 11M €

Tomorro (anciennement connu sous le nom de Leeway) a annoncé une levée de fonds impressionnante de 11 millions d'euros en série A. Cette levée de fonds, menée par Resonance avec la participation de Financière Saint James, Motier Ventures et HenQ, marque une étape significative dans l'expansion de l'entreprise. La plateforme de Tomorro offre une solution innovante pour la gestion des contrats en équipe, ciblant principalement les départements juridiques surchargés. L'outil permet d'automatiser les processus contractuels, facilitant ainsi les interactions entre différentes équipes et accélérant les cycles de vente, tout en minimisant les risques juridiques et financiers. Fondée en 2019 par Antoine Fabre, Sébastien Decrême et Thibaut Caoudal, Tomorro a déjà acquis une clientèle impressionnante, avec plus de 200 clients en France et à l'étranger, y compris des noms notables tels que Qonto, Vinci et Ingenico. La startup a connu une croissance rapide, multipliant ses revenus par trois chaque année. La société prévoit d'utiliser le financement pour élargir son équipe, avec plus de trente nouveaux collaborateurs prévus d'ici fin 2024, et pour enrichir son produit avec de nouvelles fonctionnalités, notamment grâce à l'intelligence artificielle.


Carbon Maps (GreenTech) : 7M €

La startup Carbon Maps se positionne en avant-garde pour accompagner l'industrie agroalimentaire dans cette transition écologique. Grâce à une levée de fonds de 4 millions d'euros obtenue auprès des fonds d'investissement Breega et Samaipata, Carbon Maps développe une plateforme innovante permettant aux entreprises du secteur de calculer précisément leur empreinte carbone. Cette plateforme intègre divers paramètres tels que la consommation d'eau, les émissions de CO2, l'impact sur la biodiversité et le bien-être animal, couvrant ainsi toute la chaîne alimentaire, de la production à la distribution. Carbon Maps, se basant sur des données scientifiques fiables, utilise des modèles scientifiques et des algorithmes d'intelligence artificielle pour évaluer l'empreinte des produits et simuler des scénarios de changement. Carbon Maps envisage d'utiliser ces fonds pour renforcer son équipe d'ingénieurs et développer des simulateurs avancés, aidant ainsi les industriels à évaluer les coûts liés à des changements de recettes ou de processus de production. Carbon Maps prévoit de recruter 20 personnes d'ici fin 2024 et de s’étendre rapidement à l’international, en commençant par l’Europe. Cette expansion permettra de dupliquer ses modélisations françaises dans d'autres pays, élargissant ainsi l’impact de son outil innovant. 


Top 10 levées de fonds

Les autres levées de fonds de la semaine

4M €

Medtech

3M €

IT

3M €

Culture / Médias

2,5M €

Martech

1,8M €

E-commerce

1,4M €

Mobilité

1,4M €

Smart Industry

600K €

Martech

420K €

RH/Management


Le Top 3 des secteurs ayant le plus levé


Top 3 secteurs levées de fonds

Parmi les nombreux investissements en France, trois secteurs se sont démarqués cette semaine.


En première place, on retrouve le secteur de la Greentech qui a été particulièrement dynamique avec deux entreprises, Néolithe et Carbon Maps, ayant levé respectivement des montants de 60 millions d'euros et 7 millions d'euros respectivement. Ces levées de fonds dénotent un intérêt croissant des investisseurs pour les technologies écologiques et durables.


Le secteur de l’énergie se classe en deuxième position grâce à la levée de fonds de Elements qui a levé 50 millions d’euros. Ce tour de table souligne une fois de plus l’intérêt croissant pour les solutions durables et les technologies énergétiques émergentes.


Enfin, le secteur de la biotech ferme la marche grâce à la levée de fonds de 27,5 millions d’euros réalisée par la startup Eligo Bioscience.


bottom of page