top of page
  • Photo du rédacteurClémence Garnier

Levée de fonds en startup : Quelles sont les étapes de préparation à suivre ?

Vous souhaitez lancer ou développer votre startup ? La levée de fonds est une des solutions qui vous permet de financer le démarrage de votre activité ou le développement de vos projets. Néanmoins, avant de se lancer dans une levée de fonds, plusieurs étapes sont nécessaires. Découvrez les différentes phases de préparation à suivre pour votre startup.


Etapes de préparation d'une levée de fonds

Définir sa stratégie de financement

Avant de se lancer dans une levée de fonds, il faudra commencer par définir votre besoin, c’est-à-dire comprendre à quoi serviront ces fonds pour votre startup (lancement de l’activité, développement de nouveaux produits / services, expansion à l’international…). Ainsi, cela vous permettra d’avoir une idée du montant que vous cherchez à lever. De manière générale, il est recommandé de lever un montant suffisant pour couvrir vos besoins pour les 12 à 18 prochains mois. Il est important d’anticiper votre levée de fonds. Vous devez, au préalable, vous assurer que vous atteignez bien vos KPI’s, réfléchir sur la marge de sécurité que vous aimeriez obtenir d’un point de vue financier et réfléchir à un montant réaliste qui vous permettra de ne pas manquer à vos objectifs de croissance.


Définition stratégie de financement

Créer les documents de présentation

Bien préparer son Pitch Deck

Le pitch deck est un élément clé qui vous servira de support de présentation lorsque vous allez pitcher votre startup devant des investisseurs. Il se présente généralement sous la forme d’une présentation PowerPoint n’excédant pas 10 slides. Il permettra aux investisseurs de visualiser votre projet lors du pitch et de se projeter dans votre startup. Dans votre présentation, veillez à reprendre la charte graphique de votre startup. Il est important de communiquer une identité et un univers à vos interlocuteurs de sorte à présenter un projet réfléchi, profond et identifiable.


Pensez également à ne mettre que les éléments et les chiffres essentiels et à ne pas surcharger vos slides afin d’éviter que vos interlocuteurs aient des difficultés à lire et que vous perdiez leur attention.


Néanmoins, vous pouvez créer un deuxième pitch deck plus approfondi que vous pourrez envoyer aux investisseurs après votre présentation.


N’oubliez pas de d’adapter et de mettre à jour votre pitch deck à mesure que votre entreprise se développe et évolue.


Construire un business plan réaliste et ambitieux

Le business plan est un document qui doit obligatoirement être préparé avant votre levée de fonds. C’est un élément essentiel qui va permettre aux potentiels investisseurs de jauger la maturité de votre projet et ainsi de les convaincre. En d’autres termes, il constitue une base d’échanges avec les investisseurs. Il se doit donc d’être clair, concis, réaliste et ambitieux afin de prouver que votre projet est viable.


Il se compose :

  • D’une explication détaillée du projet

  • D’un prévisionnel financier comportant un compte de résultat, un plan de financement et un budget mensuel de trésorerie.


Il vous sera également utile, car il vous permettra de prendre du recul sur votre projet, de vous poser des questions auxquelles vous n’auriez pas pensé et de proposer des éléments de réponse. Il représente aussi un bon moyen d’ordonner vos idées et de mettre en valeur les atouts de votre startup et de chiffrer votre besoin.


Valoriser sa startup

Qui dit levée de fonds, dit valorisation ! La valorisation de sa startup est une étape importante à réaliser avant de rencontrer des investisseurs. En effet, la relation entre le montant à lever et la valorisation va permettre de déterminer le pourcentage de prise de participation des investisseurs.


La valorisation de votre startup sera calculée en fonction de divers facteurs tels que le stade de développement de la startup, la taille du marché ciblé, le degré d’innovation ou encore le positionnement par rapport à la concurrence.


Pour calculer votre valorisation, vous pouvez faire appel à une agence spécialisée dans la valorisation de startup.


calcul valorisation startup

S'entraîner avant d’aller rencontrer les investisseurs

Préparer le pitch oral

Vous avez trouvé vos potentiels investisseurs ! Il faut maintenant les convaincre d’investir dans votre startup. Pour ce faire, il est donc nécessaire de préparer votre pitch oral, mais également d’anticiper les questions qui pourraient vous être posées par la suite. Anticipez les interrogations sur votre marché ou encore votre modèle économique. Il est également essentiel de justifier tous les chiffres présentés dans votre pitch. Les investisseurs chercheront à comprendre la logique derrière vos prévisions financières, vos évaluations de marché et vos besoins en financement. Une bonne maîtrise de vos chiffres démontre votre sérieux et renforce la crédibilité de votre projet.


Il est important que vous soyez clair et concis, car vous n’aurez que quelques minutes pour présenter votre startup et les convaincre d’investir.


Un pitch réussi, c’est la garantie d’un second échange avec eux !


Aller rencontrer les bons investisseurs

Une fois que les premiers documents pour la levée de fonds sont préparés, il sera nécessaire d’identifier les potentiels investisseurs à solliciter. En effet, en fonction de votre activité et du stade de développement de votre startup, vous ne ferez pas appel aux mêmes types d’investisseurs (business angels, fonds d’investissement, Corporate…). De plus, n’oubliez pas que ces investisseurs auront un pouvoir de décision sur votre startup. Il est donc important que vos valeurs et vos ambitions coïncident. Ils auront également pour rôle de vous faire bénéficier de leur réseau et de leur expertise métier. Ainsi, avant de solliciter des investisseurs, n’hésitez pas à vous renseigner sur les spécificités et les attentes de chacun afin d’être sûr qu’ils pourront vous accompagner dans votre secteur d’activité.


Rencontre investisseurs

Négocier les conditions d’investissement

Dès que vous avez reçu la lettre d'intention de certains investisseurs, il va falloir rédiger le pacte d’associé.


Permettant de régir les relations entre les investisseurs et les fondateurs de startups, le pacte d’associé est un document indispensable à ne surtout pas oublier lorsque vous réalisez une levée de fonds.


Il permet notamment de :

  • Fixer la gouvernance de la société

  • Définir la nature des titres et les droits qui y sont attachés.

  • Etablir la liquidité à terme des investisseurs, c’est-à-dire prévoir leur sortie et la somme qu’ils obtiendront.

 

La rédaction précise de ce document revêt d’une importance primordiale afin d’éviter les conflits futurs et d’assurer la pérennité de la collaboration entre les investisseurs et les fondateurs de startups. Il est fortement conseillé de vous faire accompagner par un avocat spécialisé dans le droit des affaires, qui pourra apporter son expertise et veiller à ce que toutes les parties soient justement représentées et protégées.


Vous souhaitez en savoir plus sur une étape ? Dans nos prochains articles, nous vous expliquerons en détail chacune d’elles !

 


bottom of page