top of page
  • Photo du rédacteurAdrien Fenech

Chronique d’Effectuation #23 : Cuvée Privée, Rendre Au Vin Sa Valeur Symbolique

Tendance ou réelle prise de conscience, le retour au terroir a le vent en poupe. Un retour à la terre bien souvent accompagné de la volonté de connaître les producteurs et leurs histoires. Qui ne serait pas tenté de participer d’une manière ou d’une autre à la production de ce qu’il consomme ? Nous pouvons déjà adopter une poule et recevoir ses œufs, ou louer des parcelles de potager pour bénéficier de légumes. Pourquoi ne pas réitérer cette expérience de personnalisation des produits pour la vigne ?

En deux mots : Adopter c’est essayer

Proposer aux amateurs de vin d’adopter des vignes dans un domaine d’exception afin de recevoir un cru de grande qualité dans une bouteille personnalisée à leur nom. Ce concept de Cuvée Privée veut à la fois offrir une expérience unique de dégustation de vin mais aussi rapprocher le consommateur souvent néophyte avec le producteur. Ce rapprochement n’est pas que logistique ! En plus d’une fiche technique sur les vignes parrainées, une invitation est offerte au client pour se rendre sur place et apprendre à connaître personnellement le vigneron, son histoire et celle de son vin.

L’idée. En ce temps-là j’avais vingt ans…

Marie, Aurélie et Morgane se rencontrent à l’association d’œnologie d’HEC. Aurélie nous confie « c’est lors d’un des événements du Club que l’on a réalisé qu’en mettant un vigneron et une histoire derrière la bouteille, le vin prend tout son sens ». Alors en dernière année de leur master Entrepreneuriat, les trois étudiantes décident de concevoir un projet qui se recentre sur cette relation conviviale.

Marie, Aurélie et Morgane ont su mettre en commun leurs différentes personnalités et appétences pour le monde du travail autour de ce projet : Marie, fille de vigneron, pour la relation avec les vignerons et la gestion du catalogue, Aurélie pour la finance et le business développement, et Morgane pour le produit et le marketing.

Article Estimeo à retrouver en intégralité sur Forbes

6 vues

Comments


bottom of page