top of page
  • Photo du rédacteurWilliam Tollet

Analyse des levées de fonds du mois de novembre 2023 : 698,5 millions d’euros levés par les startups

Après un ralentissement des levées de fonds au mois d’octobre 2023, on observe une augmentation au mois de novembre. Ce mois-ci, on compte 79 opérations réalisées pour un montant total de 698,5 millions d’euros.


Levées de fonds mensuelles

Une augmentation du montant levé au mois de novembre

En novembre 2023, l'écosystème des startups françaises a connu une hausse significative des investissements, totalisant 698,5 millions d'euros pour 79 startups. Ce montant marque une augmentation par rapport aux 526,2 millions d'euros d'octobre, bien que restant inférieur au record de septembre de 1,78 milliard d'euros. Le ticket moyen a augmenté, atteignant 8,8 millions d'euros, grâce notamment à la levée de fonds record de Mylight150 à hauteur de 100 millions d'euros.


Evolution levées de fonds

Le secteur de l’énergie reprend la tête du classement

Top 10 levées de fonds novembre

Ce mois-ci,  le secteur de l'énergie reprend la tête des investissements dans les startups françaises avec un total de 199,5 millions d'euros. Cette performance est largement attribuable aux levées de fonds de Mylight150 et sa levée de fonds de 100 millions d’euros et EODev avec sa levée de fonds de 46 millions d'euros, propulsant le secteur à son meilleur résultat annuel.


La medtech se classe deuxième avec 64,7 millions d'euros. Elle est suivie de près par la deeptech, avec 52,2 millions d'euros, boostée notamment par la levée de fonds de la startup spécialisée en technologie quantique Quandela et sa levée de fonds de 40 millions d'euros.


La fintech refait surface dans le top 5 après plusieurs mois de performance modérée, se classant quatrième avec 46 millions d'euros. Enfin, le secteur de la mobilité, qui occupait la première place au mois d’octobre, redescend à la cinquième place avec des investissements atteignant 44,6 millions d'euros.

Top 3 secteurs levées de fonds

Les investisseurs les plus actifs

Comme le mois dernier, Kima Ventures maintient sa position de leader en investissant dans 6 deals, bien que le montant total de ses investissements ait été divisé par deux, passant de 51,8 millions d'euros à 24,8 millions d'euros. Parmi ses investissements notables, Kima Ventures a contribué au premier tour de financement de WeWatches, une marketplace et plateforme de paiement en ligne sécurisée pour les montres. Le fonds a également participé à la levée d'Osium AI, une startup développant un logiciel basé sur l'IA pour la conception rapide de nouveaux matériaux.


Motier Ventures s'est également distingué en participant à 4 levées de fonds totalisant 25,7 millions d'euros. Un de leurs investissements notables a été dans Doorfeed, une startup gérant des actifs immobiliers alternatifs en Europe avec une technologie exclusive.


Deux autres fonds se sont également illustrés. Ring Capital, qui a investi dans la Série C de 17 millions d'euros de Karos, une entreprise axée sur la décarbonation de la mobilité sur courte distance. Enfin, WaterStart Capital, le fonds accélérateur de NCI, a investi dans la Série A de 3,5 millions d'euros de Flatsy, une plateforme de gestion de visites immobilières pour les professionnels.


Les levées de fonds par région

L'Ile-de-France conserve sa position dominante dans le paysage des investissements en startups, avec un total de 401,1 millions d'euros. L'Auvergne-Rhône-Alpes garde également sa deuxième place avec 173,2 millions d'euros, en partie grâce à des investissements majeurs dans la deeptech. Enfin, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur ferme la marche du podium avec 36 millions d'euros.


La Nouvelle Aquitaine réalise une montée fulgurante, passant de la 12ème à la 4ème place des régions ayant le plus levé. Cette remontée montre la dynamique d'investissement diversifiée et en croissance dans les régions françaises.

Levées de fonds par région

En conclusion

En conclusion, le mois de novembre 2023 laisse observer une augmentation des levées de fonds en comparaison avec octobre 2023. L'ascension fulgurante du secteur de l'énergie, combinée à des performances solides dans les domaines de la medtech, de la deeptech, de la fintech et de la mobilité, montre une diversité sectorielle robuste. L'importance croissante des régions, avec l'Ile-de-France conservant son leadership tout en voyant émerger des acteurs comme la Nouvelle-Aquitaine, illustre une répartition plus équilibrée des opportunités d'investissement à travers le pays. Ils signalent également une tendance vers une innovation plus répartie géographiquement, ce qui pourrait redéfinir le paysage entrepreneurial français dans les années à venir.


bottom of page